Qui sommes-nous

L’APE2A est une Association loi 1901 sans but lucratif (Cliquez ici pour consulter nos statuts)

Ce projet associatif a été réalisé en 2012 par un groupe de travail réunissant des membres du Conseil d’Administration, les Directions et des salariés des équipes avec l’aide de l’URIOPSS Bretagne

Notre Conseil d’Administration est composé de 14 membres bénévoles qui portent des valeurs et les engagements de l’Association. Notre Association à travers ce site Internet souhaite que toute personne puisse découvrir nos activités, nos objectifs, notre organisation, et nos valeurs.

Cliquez ici pour consultez notre organigramme

Cliquez ici pour consulter le Rapport moral 2014 de la Présidente et le rapport d’activité 2014

Notre identité

L’APE2A, Association pour la Promotion de l’Enfance de l’Adolescence et de l’Adulte est une association de solidarité créée à l’origine pour la population du pays de Fougères. Aujourd’hui, notre Association accompagne aussi plus largement des populations habitant des communes de l’est du département d’Ille et Vilaine, du sud de la Manche et du Nord-Ouest de la Mayenne.

Notre projet est porté par des administrateurs représentant :

  • des personnes morales : la Mairie de Fougères, le Conseil général d’Ille et Vilaine, des associations locales et des organismes intervenant dans le champ social,
  • des personnes physiques intervenant dans des structures en lien avec l’objet de l’APE2A ou intéressées à titre personnel par l’action de l’Association.

Notre mission

Mener des actions éducatives, thérapeutiques et sociales au plus près des lieux de vie d’enfants, d’adolescents, d’adultes et de familles en situation de fragilité psychique, en difficulté sociale et/ou d’insertion.

Notre ambition

  • Garder notre capacité d’alerte et d’initiative face aux inégalités, aux difficultés sociales et/ou psychiques,
  • Etre utile au mieux être des publics concernés par notre action, en leur permettant d’avoir une réponse adaptée et de proximité quand ils ont besoin d’aide,
  • Développer le partenariat et la coopération avec d’autres acteurs de l’action sociale, pédagogique, culturelle, médico-sociale et sanitaire pour répondre au mieux aux besoins des personnes de notre territoire
  • Favoriser la mobilisation et la participation des personnes accompagnées à la définition de leurs attentes et de leurs aspirations.

Ce qui nous parait juste et fonde notre action d’aujourd’hui

  • Le droit de chaque personne à la dignité, à l’autonomie et à la parole,
  • Le respect de chaque personne dans sa singularité, quelque soit sa situation, son âge, son parcours, son origine géographique,
  • La liberté de chaque personne d’adhérer à la démarche d’accompagnement,
  • L’esprit d’initiative, d’invention et de créativité,
  • L’ouverture et le partenariat.

Des principes d’action en cohérence avec nos missions et nos valeurs

La connaissance des évolutions sociales du territoire, la proximité avec les populations par la présence dans les quartiers, sur le territoire et l’accueil individualisé, font la spécificité de l’APE2A. Cela détermine sa manière d’agir.

Accueillir, écouter, accompagner

L’APE2A assure un accueil libre de toutes les personnes qui sollicitent son aide, sans discrimination d’âge, culturelle, sociale…ni préjugés.

Elle écoute attentivement l’ensemble de leurs difficultés, évalue leurs besoins et envisage avec elles les réponses les plus adaptées à leurs problématiques.

Sa démarche est centrée sur la personne, il n’y a donc pas d’accompagnement type et standardisé. L’APE2A définit avec chacune les modalités d’un cheminement personnalisé basé sur la libre adhésion et le volontariat. Elle l’épaule de manière à ce qu’elle renoue des liens sociaux, avance dans son parcours de vie.

Cela suppose :

  • l’instauration d’une relation de confiance avec la personne et la recherche d’engagements mutuels,
  • le respect de l’expression de la demande, des besoins, y compris de la souffrance, tant pour permettre d’établir une relation que pour recueillir à titre confidentiel, les seules informations utiles,
  • la prise en compte de la personne dans sa globalité,
  • une interaction avec son milieu et son environnement,
  • la mise en place de complémentarités au sein de l’Association et avec des partenaires.

Répondre aux besoins, s’organiser, s’adapter

L’APE2A est une association réactive. Elle est capable de se mobiliser rapidement pour décider d’une nouvelle action à mener, d’une initiative à prendre afin de permettre à des personnes ayant besoin d’aide de bénéficier de son expérience. Elle adapte ses modalités d’accompagnement en fonction de ses observations sur le terrain, des besoins identifiés et de l’environnement.

L’Association prend en compte les situations difficiles et dans ce cadre, accompagne des personnes avec des problématiques complexes pour qui une réponse normalisée est inadaptée.

Elle mobilise le temps et les moyens nécessaires pour donner ou redonner aux enfants, aux adolescents, aux adultes, aux familles accompagnées la possibilité de procéder à des choix personnels, de se projeter dans l’avenir, de trouver ou de retrouver leur place dans un environnement quotidien. A ce titre, l’APE2A encourage la diversité et la complémentarité des approches professionnelles, l’expérimentation, la souplesse des réponses et des interventions.

Faire avec d’autres, partager, anticiper, pour améliorer la qualité du service rendu aux personnes

L’APE2A est ouverte et tournée vers l’extérieur. Elle a des compétences mais elle ne sait pas tout faire et ne veut pas tout faire seule. Elle travaille en partenariat et en commun avec les membres de son réseau composé d’un ensemble de personnes qualifiées, d’institutions et d’organismes. Elle est en effet toujours dans la recherche de solutions cohérentes qui facilitent le mieux être, la progression, l’insertion ou la réinsertion des enfants, des adolescents, des adultes et des familles qu’elle accompagne.

Le partenariat est pour l’APE2A basé sur la notion d’échange et de partage. Il est au service des projets de territoires, de la réalisation du parcours individuel de la personne et de la recherche constante de l’amélioration de l’accompagnement proposé.

L’APE2A est également engagée dans différentes instances en vue de faire entendre ses préoccupations, de faire part de ses constats et observations, de prendre position, de communiquer avec d’autres, d’être informée des évolutions des politiques sociales et  de la réglementation.

Acteur local reconnu, l’APE2A est impliquée dans la vie sociale, économique et culturelle de la ville. Elle est régulièrement interpellée pour mettre en œuvre des actions répondant à des besoins sociaux émergents ou pour participer à la réflexion et à l’impulsion de projets sociaux ensuite menés par d’autres partenaires.

Nos objectifs pour les années à venir

Nos priorités

  • Valoriser notre identité, nos actions et notre capacité à affirmer nos points de vue et rechercher des solutions répondant aux manques du territoire, de mobilisation et d’innovation voire de résistance, pour plus de mieux être social et psychique des personnes sur notre territoire d’intervention,
  • Continuer à être réactif, nous adapter et nous développer en participant à des actions d’intérêt général en cohérence avec nos valeurs et nos principes d’action.

Pour y parvenir, nous allons :

Vivifier nos instances politiques et nous donner ainsi les moyens de décider de ce que nous voulons faire en :

  • communiquant sur notre projet associatif, en l’expliquant afin de susciter l’adhésion et l’engagement de nouveaux acteurs,
  • élargissant la base de nos adhérents.

Veiller à l’actualisation des connaissances des bénévoles et des administrateurs de l’Association.

Maintenir et développer les compétences ainsi que le savoir-faire des professionnels en :

  • poursuivant l’effort en matière de formation continue et qualifiante,
  • valorisant les actions d’innovation et de recherche.

Renforcer la place de la personne accompagnée dans notre association et favoriser sa participation active en :

  • l’informant du projet de l’Association et des différents projets internes,
  • instaurant des espaces de rencontres et de dialogue qui lui permettent d’être associé aux débats de l’Association,
  • favorisant son expression au-delà du recueil de sa satisfaction ou de son insatisfaction.

Interpeller, alerter les partenaires ainsi que les acteurs locaux et régionaux sur des faits sociaux, économiques, environnementaux que nous observons en :

  • faisant valoir notre expertise, en la formalisant, en la communiquant et en la partageant à l’extérieur,
  • participant aux instances locales d’analyses des besoins sociaux et médico-sociaux,
  • expérimentant de nouvelles manières d’agir au regard des constats et observations réalisés sur le terrain.

Etre attentif aux possibilités et aux projets de mutualisation et/ou de regroupement avec d’autres partenaires qui partagent nos valeurs et nos principes d’action en :

  • identifiant nos forces et nos besoins,
  • nous faisant connaitre auprès d’un plus grand nombre d’acteurs,
  • rencontrant d’autres associations et organismes pour enrichir la réflexion.

 

Depuis son origine, l’APE2A est ancrée et intégrée
dans la vie économique et sociale du territoire

Fougères est une ville artisanale et industrielle dont l’activité phare a longtemps été la chaussure.
En 1946, une centaine d’usines sont présentes et plus de 10% de la production française de chaussures féminines y est fabriquée.

A partir des années 1970, cette production décroit rapidement, de nombreuses usines sont fermées, l’industrie se diversifie et d’autres entreprises s’installent. Néanmoins, la crise massive de l’emploi pour les ouvriers, en particulier les femmes, engendre précarité et difficultés sociales pour de nombreuses familles fougeraises.

C’est dans ce contexte que Jacques FAUCHEUX , alors agent de développement social à Fougères, impulse l’idée d’une Association dont l’objectif serait de soutenir l’éducation des enfants et des adolescents. Les acteurs sociaux du territoire, soudés et solidaires, se mobilisent autour de ce projet.

Le 2 juillet 1971, l’Association le CAP est créée.
Sous la Présidence de Jean MADELAIN , l’Association se donne pour but « la promotion des jeunes en difficulté, le plein épanouissement de leur personnalité et leur adaptation sociale grâce au développement d’activités éducatives et sociales par un personnel spécialisé ». Les travailleurs sociaux, les salariés, les personnes concernées par les activités de l’Association et les organismes publics sont membres à part entière du conseil d’Administration de l’Association. Le dialogue entre toutes les parties prenantes doit permettre de faciliter l’action.

Le 1er mars 1972, l’Association le CAP ouvre son premier service de prévention spécialisée qui prend la même dénomination que l’Association. Le travail de l’équipe d’éducateurs du CAP consiste à aller vers les jeunes, dans leur milieu, pour entrer tout d’abord en contact avec eux et établir une relation de confiance, avant d’avoir une action éducative à proprement parler. Celle-ci s’est majoritairement orientée vers la mise en place d’activités avec des petits groupes et l’aide au quotidien. L’activité du club de prévention est financée par l’Etat et le Conseil général d’Ille et Vilaine.

En octobre 1974, afin de compléter l’accompagnement éducatif des jeunes en difficulté sur le territoire, l’Association décide de créer un Centre Médico-Psychologique qui deviendra un CMPP – Centre Médico-Psycho-Pédagogique. En effet, les enfants et les adolescents en souffrance psychique ne bénéficient, à Fougères et aux environs, d’aucun lieu de soins et d’écoute libre. A cette période, aucune possibilité de traitement psychothérapeutique, en dehors des hôpitaux psychiatriques, ne leur est proposée.

Cette ouverture va permettre d’accompagner les enfants, les adolescents et leurs familles dans leur environnement familial et scolaire, de façon globale, à la fois sur le versant médical et sur le volet thérapeutique.

Cela élargit également le champ de l’Association le CAP. L’Association change alors de dénomination et devient l’Association pour la Promotion de l’Enfance et de l’Adolescence, APEA.

Tout au long des années 80, l’Association adapte ses actions et ses outils aux attentes des populations en difficulté et/ou en souffrance psychique ou sociale mais aussi en fonction des évolutions des politiques publiques.

En 1991, un service d’accompagnement social au logement est initié par le Directeur en place et est validé par les administrateurs. Cette ouverture à un nouveau domaine d’intervention amène l’Association APEA à intervenir auprès des adultes. Un service qui se verra confier des mesures GLA en 1998.

En 1994, afin de prendre en compte l’ouverture à ce nouveau public, l’Association APEA, prend la dénomination d’Association pour la Promotion de l’Enfance, de l’Adolescence et de l’Adulte – APE2A.

La même année, sous l’impulsion de la Mairie de Fougères, l’Association crée un service d’animation jeunesse « La Rencontre » à destination des jeunes de la ville. Il sera transmis à l’Association Familles Actives en 2000.

En 1997, en lien avec le Conseil général et la Mairie de Fougères, la gouvernance et le fonctionnement de l’APE2A sont recentrés et les statuts remaniés.

La composition du Conseil d’Administration est notamment revue et s’articule autour de deux collèges. L’APE2A engage également un travail de partenariat institutionnel plus approfondi avec les financeurs. Elle effectue un état des lieux objectif de son fonctionnement et le bilan prouve l’efficience des actions menées.

C’est à cette même période que l’APE2A développe son pôle hébergement qui amène en 2002, l’ouverture d’un CHRS, centre d’hébergement et de réinsertion sociale. Ce centre d’hébergement non collectif permet d’accueillir dans des appartements de la ville des personnes en difficulté capables cependant de vivre en autonomie.

Depuis, l’APE2A a assuré la stabilité et la continuité de ses missions pour répondre au mieux aux besoins des publics accueillis. En 2010 dans le cadre de la refondation du dispositif hébergement et la mise en place du GCSMS, SIAO 35 dont elle fait partie, L’APE2A a ouvert la PAO en octobre 2011.
Avant de s’engager dans de nouvelles initiatives elle souhaite définir son projet associatif afin de :

  • Rendre plus visible son identité, sa spécificité, les actions menées dans ses structures,
  • Formaliser ses valeurs et les principes de mise en œuvre qu’elle promeut,
  • Dégager des objectifs pour l’avenir de l’Association.

 

 

 

 1 Jacques FAUCHEUX deviendra Maire de Fougères de mars 1983 à juin 2007.
 2 Jean MADELAIN, Maire de Fougères de mars 1965 à mars 1971 ; Sénateur de 1980 à 1988 et Conseiller général de 1964 à 1988.